24 octobre 2019 | Autres tests
  • Partager :

Logiciels VPN sur le banc d’essai : ligne rapide et sécurisée ?

Les connexions sécurisées à l’aide d’un VPN sont appréciées : les amateurs de jeux vidéo ne jurent que par le VPN pour un meilleur gaming, les fans de vidéos s’en servent pour contourner le géoblocage et les dissidents l’utilisent comme tunnel de données sécurisé pour se connecter au monde libre. Pour savoir si le VPN fonctionne correctement et de manière fiable, le laboratoire a testé 10 produits actuels.

Logiciels VPN testés par le laboratoire

10 logiciels sur le banc d’essai

zoom

VPN est l’abréviation de Virtual Private Network. VPN signifie pour simplifier que l’ordinateur ou l’appareil mobile de l’utilisateur obtient à l’aide du logiciel une ligne privée sécurisée le reliant à un service choisi tout en restant, en plus, anonyme. Seul le fournisseur du VPN peut éventuellement connaître l’utilisateur, son origine et le pays dans lequel il se trouve. L’encadré à la fin de cet article vous fournira plus d’informations sur les aspects techniques du VPN.

10 logiciels VPN sur le banc d’essai

Les produits testés sont tous des versions payantes, mais certains peuvent être utilisés gratuitement pendant une période d’essai et d’autres peuvent être testés avec une quantité de données limitée. Voici les produits testés :

Le laboratoire a sélectionné l’échantillon de ce test VPN de manière à ce que tous les groupes d’utilisateurs caractéristiques puissent facilement évaluer leurs besoins. En effet, tandis que les gamers attachent de l’importance à une transmission de données rapide et à un faible ping (temps de latence), les fans de vidéos ont besoin d’une transmission de données de qualité et d’un géoblocage efficace. Dans les États réglementés, les dissidents ou les libres-penseurs misent sur un niveau de sécurité élevé et une transparence fiable de la part du fournisseur, afin qu’aucune donnée privée de l’utilisateur ne puisse filtrer. Citons encore les utilisateurs qui nécessitent une ligne sûre et une protection contre les cyberattaques et les voleurs de données lorsqu’ils sont en déplacement et utilisent des réseaux étrangers, ou ceux qui souhaitent rester anonymes lorsqu’ils téléchargent ou importent des données.

Afin de couvrir toutes les exigences des divers groupes d’utilisateurs, le test a été divisé en 5 sections : utilisation, sécurité, sphère privée, rapidité et transparence. Chaque section du test est bien entendu subdivisée en sous-sections. Cet article ne pouvant pas reproduire toutes les sections avec toutes les données du test, le laboratoire a réuni les résultats détaillés dans un fichier PDF.

Logiciels VPN testés dans la catégorie performance

Lorsqu’on utilise le VPN, les vitesses de transmission se réduisent certes quelque peu selon l’utilisation qu’on en fait, mais elles restent dans l’ensemble à un niveau élevé

zoom ico
Les fournisseurs de VPN et leur transparence

Les fournisseurs dignes de confiance affichent ouvertement qui ils sont et à quelle entreprise ils appartiennent.

zoom ico

1

Logiciels VPN testés dans la catégorie performance

2

Les fournisseurs de VPN et leur transparence

Les amateurs de jeux vidéo ne jurent que par le VPN

Beaucoup de joueurs apprécient le VPN parce qu’il leur permet de régler de nombreux problèmes à la fois. Ainsi, il est possible de se connecter avec une ligne privée dans le pays où se trouve le serveur du jeu. Ceci est censé réduire le ping. En même temps, en fonction de l’heure, on arrive sur des serveurs moins encombrés dans un autre pays. Bien sûr, le débit de données doit toujours être élevé, sans quoi il peut y avoir des décalages dans le jeu. Si l’on examine le test sous ces points de vue, on obtient le classement suivant : dans la section rapidité, c’est Hotspot Shield Premium qui affiche le meilleur résultat. Les flux de données en amont et en aval sont toujours élevés, et ce avec un ping (temps de latence) très court. Du point de vue du temps de latence, F-Secure obtient également de très bonnes notes – seul le flux de données en aval est un peu plus lent, comme l’a constaté le laboratoire avec le reste de l’échantillon. Les logiciels VPN d’Avira, BullGuard, CyberGhost et NordVPN offrent aussi une bonne rapidité.

Tous les fournisseurs disposent d’un nombre élevé de serveurs et de bases de serveurs dans le monde entier. Ainsi, avec chaque logiciel, il est possible de sélectionner les pays dans lesquels se trouvent certains serveurs de jeux. La rapidité varie toutefois d’un continent à l’autre. C’est aussi ce qu’a mesuré le laboratoire lors du test.

Streaming vidéo sans frontières géographiques

Avec ce qu’on appelle le géoblocage, les diverses plates-formes empêchent l’accès aux vidéos hors du pays dans lequel on a conclu un contrat d’accès. La plupart du temps, l’utilisateur reçoit un bref message lui signalant que ce film n’est pas disponible dans le pays en question. De nombreux fournisseurs de VPN font même la publicité de leurs logiciels en soulignant qu’ils permettent de contourner le géoblocage. Toutefois, c’est toujours le jeu du chat et de la souris. Dès qu’un fournisseur annonce qu’avec son logiciel, on peut atteindre diverses plates-formes depuis n’importe quel endroit, les exploitants des plates-formes ou des chaînes en ligne effectuent une mise à jour. Il n’est alors plus possible de contourner le géoblocage. C’est pourquoi le résultat actuel ne donne qu’un aperçu momentané. Lors du test, tous les logiciels ont pu accéder sans exception à l’étranger aux plates-formes vidéo populaires telles que Netflix. En termes de rapidité lors de la lecture des vidéos, tous les produits ont obtenu de bons, voire de très bons résultats. Le test incluait même des streams 4K complexes. Les 7 logiciels VPN d’Avast, BullGuard, F-Secure, HideMyAss, NordVPN, Norton et Surfshark ont réalisé les meilleures performances. Même avec les streams 4k, les trois derniers ont réalisé des prestations encore bonnes.

Sécurité dans les réseaux et WiFi étrangers

À chaque fois que l’on établit une connexion avec un WiFi ou un réseau étranger depuis un laptop ou un smartphone, on court un certain risque. Car souvent, on ne sait pas si le fournisseur est fiable ou si l’on ne va pas être attaqué ou espionné en arrière-plan. Le VPN est le meilleur moyen d’exclure d’emblée tous ces dangers. Lorsqu’on utilise une connexion WiFi par VPN, la rapidité joue un rôle important. Pour ce groupe d’utilisateurs, les testeurs se sont penchés sur la connexion automatique, la convivialité, la protection des données personnelles dans les réseaux ouverts et les protocoles de tunneling VPN. Sur ces points, tous les logiciels testés fonctionnent efficacement et de manière fiable. Les protocoles de tunneling VPN utilisés diffèrent certes les uns des autres, mais ils remplissent tous les normes de sécurité. De même, avec l’AES 256-bits, le cryptage des données utilisé dans tous les produits est au plus haut niveau. Les logiciels de NordVPN et Surfshark VPN proposent même en plus un outil de blocage de publicité et de traqueurs de pub. CyberGhost offre également cette fonction, mais celle-ci n’a eu aucun effet lors du test en laboratoire.

Comme nous l’avons déjà évoqué, lors du test, Hotspot Shield Premium a obtenu les meilleurs résultats en ce qui concerne le taux de téléchargement. Les autres logiciels ont un débit de données correct et fiable. Seuls les produits d’Avast et Surfshark VPN sont un peu lents, ce qui n’affecte en rien la sécurité.

Anonymat pour les libres-penseurs, les utilisateurs soucieux de sécurité et les téléchargeurs

Grâce au cryptage, le VPN offre une connexion sécurisée avec d’autres serveurs. Mais pas seulement. Le VPN protège surtout la sphère privée de l’utilisateur, voire son anonymat. Sans VPN, l’utilisateur d’un site Internet ou d’un service peut être identifié à l’aide de son adresse IP. Mais avec le VPN, un surfer utilise un service qui, sur le site cible, ne publie que l’adresse IP du fournisseur du VPN. Si l’on essaie de suivre l’adresse IP, on peut au mieux retrouver l’adresse du fournisseur du VPN. Selon les fournisseurs, l’utilisateur de l’IP du VPN n’est pas mémorisé ou seulement pour une courte durée. De cette façon, la véritable adresse IP et son pays d’origine restent masqués. Ceci permet d’accéder à un service qui autrement serait inaccessible à des utilisateurs de certains blocs IP. Pour les dissidents ou les libres-penseurs, c’est souvent le seul moyen d’avoir un contact sécurisé avec le monde libre (comme c’est le cas avec le pare-feu Grand Firewall de Chine). Les sites Internet en question précisent d’emblée quelles informations un surfeur révèle sur lui-même : adresse IP, pays, nœud d’accès, opérateur et bien d’autres. Sur tous les logiciels, le laboratoire a testé si des données personnelles quittaient le tunnel et étaient transmises. Sur ce point, il n’y a que de bonnes notes, car tous les produits font leur travail de manière irréprochable et protègent l’utilisateur à tous les niveaux. Pour information : lorsqu’un utilisateur VPN visite son site Internet favori, il peut tout de même être identifié par le biais d’un cookie. La visite d’un serveur pourrait ainsi être suivie malgré le VPN. Seul un VPN avec un navigateur anonyme, par ex. en mode privé, offre plus de sécurité.

Les utilisateurs de Torrent et d’autres réseaux P2P sont bien protégés avec le VPN et ne révèlent aucune de leurs données réelles. Toutefois, les débits de données via VPN sont plus faibles qu’avec d’autres types de transmission par ex. Le laboratoire a constaté les meilleurs débits de données en P2P avec HideMyAss et Avast. Sur tous les autres logiciels, le débit de données est un peu plus faible, mais reste utilisable au quotidien. Les produits de F-Secure et Norton ne permettent pas de flux de données avec ces protocoles.

Hotspot Shield Premium

Hotspot est très apprécié des gamers parce qu’il a le meilleur ping et de bons flux de données en amont et en aval

zoom ico
HideMyAss!

Le transfert de données via Torrent n’est pas facile - HideMyAss obtient pourtant de bons débits de données

zoom ico
Avast SecureLine VPN

À l’aide de l’astuce « Warrant Canary », le fournisseur prévient si des organes officiels demandent des données d’utilisateurs

zoom ico
Avira Phantom VPN Pro

En matière de transparence, Avira met en confiance, car il publie de très nombreuses informations sur l’entreprise

zoom ico

1

Hotspot Shield Premium

2

HideMyAss!

3

Avast SecureLine VPN

4

Avira Phantom VPN Pro

La transparence des fournisseurs met en confiance

Bien entendu, un fournisseur peut toujours affirmer qu’il protège l’utilisateur avec son service, qu’il veille à son anonymat et qu’il ne sauvegarde aucune de ses actions. Mais peut-on lui faire confiance ? Quelle entreprise se trouve derrière et où est-elle établie ? Le laboratoire s’est également penché sur cet aspect, car la transparence est un sujet important pour tous les groupes d’utilisateurs. Le graphique ci-dessous montre ce que le fournisseur du VPN révèle officiellement sur lui-même. Il s’agit d’informations sur la direction de l’entreprise, l’adresse commerciale, la juridiction compétente ainsi que de nombreuses informations sur le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Il définit la manière dont les données personnelles doivent être traitées.

La question de l'existence d’un rapport de transparence est également intéressante. On y apprend sous une forme régulièrement mise à jour si et quand des organes officiels ont demandé des données d’utilisateur et à quelle fréquence elles ont été transmises. Seules les entreprises Avira, CyberGhost, HideMyAss, Hotspot Shield et Avast proposent de telles informations.

Selon le pays d’origine du fournisseur, celui-ci peut être contraint de communiquer des données dans le cadre de l’intérêt national et des lois adaptées. Dans la plupart des cas, comme aux USA par ex., la règle stipule que le fournisseur n'est pas autorisé à publier un tel incident. C’est pourquoi les fournisseurs utilisent une astuce appelée « Warrant Canary », synonyme d’infiltration d’un service d’un fournisseur de VPN par des organes publics. L’astuce est simple : le fournisseur annonce régulièrement sur son site qu’il n’y a pas de demandes de la part d’organes publics. Si cette annonce disparaît soudain, la chose est claire. Cette information très importante pour certains utilisateurs est fournie par Avast, Avira, HideMyAss, NordVPN et Surfshark.

Le VPN rend beaucoup de choses plus sûres

Avec le VPN, chaque groupe d’utilisateurs trouve une assistance adaptée à ses besoins. Les fabricants travaillent intensivement sur leurs produits et développent leurs capacités en permanence. Le VPN est très recherché, car il offre une grande sécurité outre l’anonymat. Ainsi, plus de la moitié des logiciels VPN testés scanne les sites consultés pour détecter des maliciels et de l’hameçonnage. Actuellement, il s’agit plus d’une fonction supplémentaire, mais elle pourrait bientôt devenir une fonction standard. Néanmoins, elle ne remplace pas une bonne suite antivirus.

Le test montre que les fournisseurs de logiciels VPN prennent la sécurité au sérieux et mettent en place les mesures de protection de manière très concrète. C’est pourquoi tous les produits obtiennent une certification positive de la part du laboratoire. Les logiciels proposent également de plus en plus de fonctions supplémentaires, car les fabricants souhaitent se démarquer de la masse des outils VPN classiques.

Quel produit est le meilleur dépend en grande partie de la manière dont il est utilisé. Les deux tableaux du test vous aident à trouver le logiciel VPN adapté. En effet, le ping rapide tant apprécié des gamers n’a en revanche aucun intérêt pour les dissidents ou les libres-penseurs.

Les aspects techniques du VPN

David Walkiewicz
David Walkiewicz
Responsable de la recherche par tests

La technique du VPN est simple : il s’agit d’établir une ligne privée avec un seul service et les protocoles adaptés.

Le Virtual Private Network est ainsi nommé parce que la connexion entre l’utilisateur et le serveur est sécurisée exclusivement et additionnellement, comme avec un câble existant physiquement. Cette connexion sécurisée est souvent appelée « tunnel », car les protocoles utilisés (tels que OpenVPN) empêchent grâce à leur cryptage que les données transmises puissent être vues. Si l’utilisateur a établi une ligne sécurisée avec le serveur de son fournisseur VPN, du point de vue technique, on a l’impression que l’utilisateur se trouve à l’endroit où est localisé le serveur VPN. Si, par exemple, un utilisateur se trouve en Allemagne à Magdebourg et qu’il se connecte à un serveur VPN à New York, les sites Internet et les services qu’il consulte avec son appareil le considèrent comme un utilisateur nord-américain domicilié à New York aux États-Unis. Cette caractéristique aide également à contourner le géoblocage sur les plates-formes vidéo. Pour ce faire, les fournisseurs utilisent les informations que l’utilisateur transmet, par ex. par le biais de son navigateur ou de son adresse IP. Si le surfeur fournit à l’aide du VPN les informations du serveur expéditeur requises, il peut alors par ex. regarder sur une plate-forme vidéo aux USA les films qui ne sont accessibles qu’aux personnes domiciliées aux USA.

Partage d’IP pour plus de sécurité

Le VPN permet à beaucoup de personnes de surfer anonymement sur Internet. Normalement, l’utilisateur apparaît sur le net avec l’adresse IP que son fournisseur VPN lui « prête » tant qu’il est en ligne. Si le serveur VPN mémorisait le comportement de l’utilisateur, on pourrait attribuer ultérieurement l’IP VPN utilisé à un utilisateur. Pour offrir encore plus de sécurité à ce niveau, les fournisseurs de VPN misent entre temps sur ce qu’on appelle le partage d’IP. Cela signifie que plusieurs utilisateurs utilisent simultanément une adresse IP identique sur le serveur VPN, du moins vu de l’extérieur. C’est pourquoi même un protocole ultérieur ne permettrait pas de prouver une utilisation de manière catégorique, car l’adresse IP VPN a été utilisée par des douzaines de surfeurs.

Social Media

Nous voulons rester en contact avec vous !  Recevez simplement et régulièrement les dernières informations et les publications de test.