12 novembre 2020 | Autres tests
  • Partager :

6 logiciels VPN sous Windows 10 au banc d’essai

Les logiciels VPN pour PC utilisant Windows ouvrent un grand nombre de possibilités nouvelles. Ils permettent de surfer de manière anonyme, de contourner le géoblocage des services vidéo ou de régler le ping pour jouer. AV-TEST a testé la performance de 6 produits et s’est penché sur la question de la confidentialité.

6 logiciels VPN pour particuliers

– téléchargements rapides et grande sécurité

zoom

Avec un logiciel VPN, les utilisateurs d’un PC utilisant Windows disposent d’un outil particulier qui leur ouvre de nouvelles possibilités. Lorsqu’on utilise un service VPN, on surfe de manière totalement anonyme sur la toile. Accessoirement, la sécurité est renforcée, car la connexion communique avec le serveur VPN par un tunnel de données. Les amateurs de jeux vidéo apprécient le VPN car il leur permet de contourner le géoblocage pour certains jeux ou certaines vidéos ou de profiter de pings plus rapides dans un jeu. Bien entendu, le test examine la rapidité ou la performance des logiciels VPN lorsqu’ils communiquent avec d’autres serveurs dans le monde entier. Mais les testeurs se concentrent également sur la transparence des différents fournisseurs. Car pour naviguer de manière vraiment anonyme sur Internet, il faut que les exploitants des serveurs VPN effacent immédiatement ou rapidement les données des utilisateurs et leur historique. C’est pourquoi le test est divisé en 5 catégories : utilisation, sécurité, sphère privée, rapidité et transparence.

6 logiciels VPN connus sur le banc d’essai

Le laboratoire a mis 6 logiciels VPN sur le banc d’essai, testé leurs performances et contrôlé leur niveau de confidentialité. Voici les produits testés :

Le laboratoire teste certains produits pour la deuxième fois déjà, car le premier test de logiciels VPN a déjà eu lieu en 10/2019. Cependant, cette année, la catégorie « rapidité » a été élargie. Les testeurs ont contrôlé la performance de chaque logiciel en mode « local » et « outre-mer ». Mode « local » signifie ici : on a mesuré la performance d’un serveur en Europe vers un autre serveur en Europe. La même opération a été effectuée aux États-Unis et en Asie. Mode « outre-mer » signifie : un serveur sur un continent a été connecté à un serveur sur un autre continent outre-mer. On a contrôlé des connexions de l’Europe vers l’Asie, de l’Europe vers les États-Unis, des États-Unis vers l’Asie, puis toutes les paires ont été inversées. Une fois ces mesures complexes effectuées, le laboratoire a attribué respectivement jusqu’à trois points par catégorie. Il a examiné la performance de lecture des vidéos, le débit de données Torrent, le temps de latence ainsi que les flux de données en amont et en aval.

En plus du point rapidité, les catégories utilisation, sécurité, sphère privée et transparence présentent naturellement diverses sous-catégories qui ont été prises en compte lors du test. Cet article ne pouvant toutefois pas traiter tous les différents points, les personnes intéressées trouveront les résultats détaillés dans un fichier PDF. Par ailleurs, on notera une particularité. Une fois le test terminé, Kaspersky a constaté que la version du logiciel utilisée lors du test comportait une erreur. D’après Kaspersky, les résultats du test en mode « local » seraient meilleurs si une nouvelle mesure était effectuée, ce que nous pouvons confirmer après avoir effectué des tests aléatoires a posteriori.

La rapidité des solutions VPN

Le laboratoire a mesuré la performance des produits VPN dans chacune des catégories du test et attribué 3 points au maximum

zoom ico
Le « check-up » transparence

Les fournisseurs révèlent-ils quelles données ils stockent et combien de temps, et qui est en fait le fournisseur du logiciel ?

zoom ico

1

La rapidité des solutions VPN

2

Le « check-up » transparence

Adieu le géoblocage – lecture de vidéos sans frontières

Certains fournisseurs de logiciels VPN font leur publicité en argumentant que grâce à leur produit, chaque utilisateur peut regarder des vidéos au-delà de toutes frontières, même lorsque l’accès est en réalité interdit à l’endroit où il se trouve. Il arrive par exemple sur YouTube qu’une vidéo puisse être visionnée par les utilisateurs aux États-Unis, mais pas en Europe – ou inversement. La plupart du temps, ce géoblocage est employé pour des raisons relatives au droit de licence. Or, le logiciel VPN utilise tout simplement comme point de départ un serveur aux États-Unis pour le surfeur européen. De cette manière, pour la plate-forme, l’utilisateur se trouve dans le bon pays et peut lire la vidéo. Contourner le géoblocage fonctionne également pour beaucoup d’autres services. Cependant, les fournisseurs reconnaissent très souvent les astuces du VPN et en interdisent l’accès. Le VPN ne garantit donc pas toujours le contournement du géoblocage. Mais lorsqu’il fonctionne, le flux de données livré via VPN est un facteur important, sans quoi la lecture des vidéos à haute résolution, par ex. 4k, s’effectue par à-coups. Un produit présentant un débit de données moyen obtient 2,0 points. Selon la performance, il peut totaliser un maximum de 3 points, ou moins.

En ce qui concerne la mesure de la lecture des vidéos, les valeurs sont très diverses. Si l’on considère les valeurs « locales », Kaspersky qui obtient 2,0 points et Avira 2,1 se situent dans la moyenne ou légèrement au-dessus. Bitdefender qui totalise ici 3,0 points se place en tête de liste. Tous les autres logiciels ne remportent qu’entre 1,6 et 1,7 points pour leurs performances. En ce qui concerne les valeurs « outre-mer », seuls Bitdefender avec 2,8 et Kaspersky avec 2,9 points sont intéressants. Tous les autres logiciels VPN n’obtiennent que 1,0 ou 1,1 point dans la catégorie « outre-mer ».

Quand le ping dicte les règles du jeu

Beaucoup de gamers ne se limitent pas aux serveurs dans leur pays ou sur leur continent pour certains jeux. Si le serveur est relativement proche, le temps de latence est généralement très faible. La latence détermine le ping qui lui-même influence le temps de réaction d’un personnage ou d’un appareil dans le jeu. Si un serveur est éloigné, le temps de latence augmente – et le temps de réaction s’allonge. C’est pourquoi les amateurs de jeux vidéo utilisent souvent le VPN pour se connecter directement avec un serveur lointain afin de diminuer le temps de latence. Le test montre des valeurs très variées sur ce point. En mode « local », les produits d’Avast, AVG, Avira et HMA présentent de si bons résultats qu’elles obtiennent de 2,8 à 3 points. Bitdefender et Kaspersky affichent des temps de latence plus élevés et ne totalisent que 1,4 point. En mode « outre-mer », le tableau est tout autre. Bitdefender est légèrement plus faible avec 1,8 point, tous les autres logiciels totalisent 2,0 points. Toutefois, si un téléchargement supplémentaire doit avoir lieu en permanence pendant le jeu, tous les logiciels présentent un flux de données en aval acceptable en mode « local ». En mode « outre-mer », seuls Bitdefender et Kaspersky offrent des téléchargements rapides et obtiennent chacun 3,0 points. Tous les autres logiciels sont sensiblement plus lents et ne remportent que 1,0 point.

Surfer et télécharger dans l’anonymat

Lorsqu’on surfe sur Internet de manière anonyme, on veut une connexion stable, rapide et des téléchargements rapides en cas de besoin. La catégorie « transparence » et le tableau correspondant montrent dans quelle mesure le surf est vraiment anonyme. On y apprend par exemple comment les fournisseurs de solutions VPN traitent les données des utilisateurs, si et combien de temps elles sont stockées et si les utilisateurs peuvent trouver ces informations accessibles librement sur Internet. Pour le savoir, les testeurs ont consulté les sites Internet de tous les fabricants et contrôlé les informations fournies. La plupart des fabricants testés fournissent un grand nombre d’informations en matière de transparence. Seul Avira ne donne aucune indication sur la manière dont les données sont sécurisées. Certes, les utilisateurs savent alors que leurs données sont sécurisées. Mais les logiciels permettent-ils également d’effectuer des téléchargements rapides ? En ce qui concerne les flux de données en aval, nous recommandons deux produits en particulier, à savoir ceux de Bitdefender et Kaspersky. Ils présentent les meilleurs résultats cumulés en mode « local » et « outre-mer » et totalisent entre 2,0 et 3,0 points.

Si un utilisateur souhaite non seulement télécharger des données en aval mais également en amont, la comparaison des flux de données en amont offre une tout autre image. Dans la comparaison en mode « local », Bitdefender et Kaspersky obtiennent le moins de points. Avast, AVG, Avira et HMA affichent ici de meilleurs résultats et remportent 2,0 à 2,8 points sur 3. En mode « outre-mer », Bitdefender et Kaspersky se partagent à nouveau le haut du classement, tout comme Avira et HMA. Tous les quatre se situent entre 2,6 et 2,9 points. AVG et Avast n’obtiennent que 1 point. Si l’on regarde les résultats de la comparaison des flux de données en aval et en amont par produit, le logiciel VPN de Bitdefender est le meilleur choix.

Réseaux Torrent : un service spécial

D’un point de vue technique, utiliser des réseaux Torrent est une bonne idée. Car dans ce type de réseau, chaque utilisateur de PC avec un logiciel Torrent adapté est également un serveur. Le réseau Torrent permet de morceler et de diffuser des grands fichiers en un grand nombre de petits blocs de fichiers. Pour délester les serveurs diffuseurs, les utilisateurs de PC transmettent des blocs de fichiers déjà reçus à d’autres utilisateurs. Si l’on veut surfer en toute sécurité dans ce type de réseau, on peut également utiliser le VPN. La plupart des logiciels testés le permettent. Avira et Avast n’ont pas encore complètement intégré le support Torrent. Sur certains de leurs serveurs, un protocole Torrent supporté n’est pas encore disponible. Pour ces produits, nous ne disposons pas de données de test. Seuls Bitdefender et Kaspersky présentent de bons débits de données en mode « local » et « outre-mer », Ils totalisent entre 2,3 et 2,7 points pour cette bonne performance. AVG et HMA peuvent également gérer des connexions Torrent par VPN, mais leurs débits de données sont faibles et ne leur valent que 1,4 et 1,8 points.

HMA – HideMyAss!

Avec le speedtest, HMA contrôle la connexion VPN en un clic

zoom ico
Bitdefender Premium VPN

L’outil VPN s’active automatiquement dès qu’on utilise des réseaux étrangers

zoom ico
Avira Phantom VPN Pro

Le logiciel VPN est le seul produit testé qui bloque sur demande les programmes malveillants ou les sites contaminés

zoom ico
AVG Secure VPN

Dans la liste des serveurs mise à disposition, AVG indique immédiatement quels autres services sont proposés, tels que la vidéo ou le réseau Torrent

zoom ico
Avast SecureLine VPN

En plus d’une extension de navigateur pour fonctions VPN, Avast propose également un navigateur sécurisé à télécharger

zoom ico
Kaspersky Secure Connection

L’outil VPN de Kaspersky informe non seulement lorsqu’une connexion wi-fi est sécurisée, mais également lorsque la connexion ne peut pas être protégée

zoom ico

1

HMA – HideMyAss!

2

Bitdefender Premium VPN

3

Avira Phantom VPN Pro

4

AVG Secure VPN

5

Avast SecureLine VPN

6

Kaspersky Secure Connection

Utiliser des réseaux étrangers

VPN est également utile pour utiliser des réseaux étrangers ou des wi-fi en toute sécurité. On peut ainsi utiliser à tout moment des réseaux libres d’accès avec le smartphone ou le notebook tout en étant bien protégé. En effet, la communication s’opère dans un tunnel sécurisé qui passe par le réseau étranger. De cette manière, les attaques masquées ne sont pas possibles. Elles sont empêchées par les protocoles d’acheminement en mode tunnel VPN combiné au cryptage des données qui utilise généralement l’AES 256-bit. C’est pourquoi les utilisateurs ont recours au VPN pour effectuer par ex. des opérations bancaires en ligne.

Dans ce domaine, les taux de téléchargement en amont et en aval des logiciels sont certes intéressants, mais ils ne sont pas un critère déterminant pour l’utilisation de VPN. Comme nous l’avons évoqué plus haut, Bitdefender présente de bonnes valeurs dans tous les scénarios de téléchargement. Si l’on s’attache uniquement au téléchargement, le produit de Kaspersky affiche également des valeurs satisfaisantes.

Les fournisseurs promettent de la transparence

Comme nous l'avons déjà indiqué dans la rubrique téléchargement, la question de savoir si et comment un fournisseur de VPN stocke les données de connexion de ses clients est importante. Les explications livrées par la plupart des fournisseurs sur leurs sites Internet sont si claires que chacun peut les comprendre. Mais les entreprises doivent également renseigner les utilisateurs sur elles-mêmes. Par exemple, quelle entreprise offre tel service et où est-elle établie ? Ou encore fournir d’autres informations sur la direction de l’entreprise, l’adresse commerciale, la juridiction compétente ainsi que de nombreuses informations sur le Règlement général de l'Union Européenne sur la protection des données (RGPD). Il définit la manière dont les données personnelles doivent être traitées. Tous les fournisseurs de VPN testés mettent des informations à la libre disposition de tous les utilisateurs. Néanmoins, seuls Avast, Avira et HMA proposent une publication d’un rapport de transparence.

Si un fournisseur est sommé de divulguer des données par une administration publique, il n’est généralement pas autorisé à le publier. C’est pourquoi les fournisseurs utilisent l’astuce « Warrant Canary » avec une date actualisée en permanence. Si des données ont dû être divulguées, la date a soudainement disparu et chacun comprend ce qui s’est passé. Tous les produits proposent l’info « Warrant Canary », excepté Bitdefender et Kaspersky.

Le bon logiciel VPN adapté à chaque usage

Il n'est pas possible de déterminer un gagnant direct à l’issue du test des logiciels VPN, car cela dépend de l’usage que l’on souhaite en faire. Si l’on exécute beaucoup de téléchargements en amont et en aval et si l’on utilise les réseaux Torrent, il est facile de choisir ses favoris dans le tableau des performances. Ce devraient être les logiciels de Bitdefender ou Kaspersky. On obtient une image similaire lorsqu’un utilisateur visionne beaucoup de vidéos et veut contourner le géoblocage. Là encore, Bitdefender et Kaspersky sont en haut du classement.

En revanche, Bitdefender et Kaspersky ne satisferont pas un gamer qui mise sur d’excellents pings. Leurs pings sont trop élevés. À ce niveau, les logiciels d’Avast, AVG, Avira et HMA sont nettement meilleurs. Sur le plan de la sécurité pour surfer dans des réseaux étrangers, on peut recommander tous les produits. Là, l’utilisateur peut se concentrer sur les meilleures valeurs pour son usage personnel, par exemple les taux de téléchargement.

VPN – logiciel pour particuliers ou technique pour l’industrie

David Walkiewicz
David Walkiewicz
Responsable de la recherche par tests

On confond souvent les logiciels VPN destinés à un usage privé et les solutions VPN destinées aux entreprises, alors qu’elles sont totalement différentes.

VPN est l’abréviation de Virtual Private Network et ne représente qu’un terme technique. Il signifie qu’un réseau privé est créé à l’intérieur d’un réseau public à l’aide d’un tunnel de données. Voilà pour la technique de base.

Les produits VPN pour utilisateurs privés fonctionnent de la manière suivante : le logiciel VPN sur le PC ou le portable de l’utilisateur établit un tunnel de données via Internet relié à un serveur d’un fournisseur de VPN qui peut se trouver dans presque chaque pays du monde. C’est à partir de là que sont lancées les demandes de l’utilisateur de VPN distant. De cette manière, on a l’impression que l’utilisateur est en ligne dans le pays du fournisseur de VPN alors qu’il se trouve peut-être à des milliers de kilomètres.

Les solutions VPN pour entreprises fonctionnent différemment. À l’aide d’un logiciel client, le PC d’un employé est connecté à un serveur dans l’entreprise et a souvent également accès à des serveurs de données. De nombreuses consultations sur Internet s’opèrent ainsi de manière sécurisée via l’entreprise, neutralisant ainsi beaucoup de dangers d’une manière professionnelle. Comme le tunnel de données est protégé et que la communication est également cryptée, personne ne peut s’immiscer dans la connexion et l’écouter. Dans la solution VPN pour entreprises, l’utilisateur ne peut pas non plus sélectionner des services ou des serveurs spéciaux dans différents pays. L’application est totalement différente. L’industrie logicielle décidera peut-être de donner un autre nom à ces solutions à l’avenir. Les termes « VPN pour particuliers » et « VPN pour entreprises » seraient déjà bien utiles.

Social Media

Nous voulons rester en contact avec vous !  Recevez simplement et régulièrement les dernières informations et les publications de test.