24 janvier 2019 | Antivirus pour Android
  • Partager :

Protection Android : ce que 19 applications savent mieux faire que Google

Lors du test, le système de protection de Google a identifié moins de 70 à 80 % des applications infectées. Des milliards d’utilisateurs d’Android utilisent ce gardien du système sans en connaître les faiblesses. Le test actuel montre qu’il existe de bonnes applications de sécurité avec un taux de détection de 100 pour cent.

Security-Apps für Android

unter Android 8 Oreo im Test

zoom

De prétendus experts en sécurité affirment régulièrement que Google protège bien les systèmes Android. Il faut dire qu’avec ses 2,6 millions d’applications, l’App-Store est scanné en permanence. Et dans une seconde étape, Google contrôle en continu les applications installées sur les appareils à l’aide de Play Protect. Mais la sécurité est illusoire si Play Protect, comme lors de ce test, n’identifie même pas 70 à 80 pour cent des 6 500 applications infectées. Les autres fabricants d’applications de sécurité pour Android démontrent qu’il est possible de mieux faire. AV-TEST a analysé les performances de 19 applications ainsi que Play Protect de Google dans les catégories Protection, Utilisation et Fonctions/Suppléments.

Sur 19 applications testées, 7 obtiennent la note maximale

Les testeurs ont utilisé la plateforme Android 8.0. La note maximale qu’une application peut atteindre lors de ce test est de 13 points, répartis comme suit : 6 points maximum pour la protection, 6 points maximum pour l’utilisation et 1 point pour les fonctions de sécurité supplémentaires. Et le résultat est très probant : le laboratoire a attribué la note maximale de 13 points aux applications de sécurité de Bitdefender, G Data, Kaspersky Lab, McAfee, Sophos, Symantec et Tencent. Elles sont talonnées par les applications d’AhnLab, Avast, AVG, F-Secure, Ikarus et Trend Micro qui totalisent 12,5 points. Les applications de sécurité restantes ont atteint 12 à 10 points. Quant à Google Play, il n’a obtenu que 4,5 points sur 13 possibles.

19 applications Android vs. Play Protect de Google

Sur les 7 applications obtenant la note maximale de 13 points, 2 peuvent même être utilisées gratuitement

zoom ico
Applications de sécurité soumises au test de reconnaissance

7 applications ont toujours reconnu les attaquants à 100 pour cent, 2 autres n’ont fait que des erreurs minimes

zoom ico

1

19 applications Android vs. Play Protect de Google

2

Applications de sécurité soumises au test de reconnaissance

3 catégories - de nombreux tests individuels

Comme nous l'avons déjà évoqué, toutes les applications du test ont été contrôlées au niveau de la protection, de l’utilisation et des suppléments. Lors du premier test sur les performances de protection, les outils de sécurité pour Android devaient scanner, identifier et supprimer plus de 6 500 applications infectées. Dans la première section du test, le test en conditions réelles, le laboratoire a utilisé plus de 3 300 applications avec des programmes malveillants qui venaient tout juste d’être découverts sur internet. Ils étaient en cours depuis 24 heures au maximum. Puis, dans la seconde section, le kit de référence, les testeurs ont utilisé plus de 3 200 applications malveillantes qui étaient en cours depuis 4 semaines au maximum. Ceci permet de contrôler si les applications sont en mesure de reconnaître et de retenir, outre les tout derniers malwares, également les attaquants déjà identifiés.

Au total, 7 applications ont identifié dans les deux sections du test tous les attaquants avec un taux de reconnaissance respectif de 100 pour cent. Il s’agit des applications d’Antiy, Bitdefender, Cheetah Mobile, G Data, Sophos, Symantec et Trend Micro. Lors du test en conditions réelles (real-world test), Alibaba et Kaspersky Lab ont atteint 99,9 pour cent et 100 pour cent dans le kit de référence, suivis de McAfee, Tencent, Avira et F-Secure avec tout de même 99,8 à 99,6 pour cent de détection lors du test en conditions réelles et 100 pour cent avec le kit de référence. Pour ce qui est des 6 dernières applications, le taux de détection était légèrement plus faible, mais se situait toutefois à plus de 99 pour cent dans certains domaines. Seule l’application de NSHC a fait moins bien. Les résultats de Play Protect de Google : 66,9 pour cent lors du test en conditions réelles et 79,6 pour cent avec le kit de référence. Le résultat avec le set de référence est particulièrement décevant puisque les applications infectées sont en cours depuis une période pouvant aller jusqu'à 4 semaines.

Un maximum de 6 points pour l’utilisation

Dans la catégorie utilisation, le laboratoire a englobé différents points : dans ce domaine, il procède à un contre-essai avec 3 200 applications non-infectées afin de définir le taux de fausses alertes. De plus, le laboratoire observe l’impact des applications de sécurité sur le système et l’utilisation de la batterie qui en résulte. Par ailleurs, les testeurs contrôlent si les applications de protection envoient ou reçoivent en permanence des données à l’arrière-plan, et donc leur impact sur le volume des données.

Les applications d’Alibaba, Antiy, Cheetah Mobile, F-Secure, Google, INetCop et Trend Micro ont déclenché entre une et cinq fausses alertes. Ceci n'est pas dramatique, juste agaçant pour l’utilisateur.

Au niveau de l’impact sur le système, de l’utilisation de la batterie et des données, toutes les applications ont donné entière satisfaction aux testeurs. Seule l’application d’Avira s’est distinguée avec un flux de données un peu trop important à l’arrière-plan, ce qui lui a coûté un petit point.

Sophos Mobile Security

L’application gratuite a bien mérité la note maximale de 13 points

zoom ico
Bitdefender Mobile Security

Avec une performance irréprochable, l’application a obtenu la note maximale de 13 points

zoom ico
G Data Internet Security

Aucun attaquant n’a échappé à l’application, ce qui lui vaut 13 points, la note maximale

zoom ico
Symantec Norton Mobile Security

Lapplication est très fiable et remporte la note maximale de 13 points

zoom ico
Google Play Protect

Les taux de détection de 70 à 80 pour cent sont beaucoup trop faibles – 4,5 petits points seulement

zoom ico

1

Sophos Mobile Security

2

Bitdefender Mobile Security

3

G Data Internet Security

4

Symantec Norton Mobile Security

5

Google Play Protect

Plus de protection en supplément

Dans la dernière catégorie fonctions et suppléments, les testeurs ont examiné si les applications possédaient des fonctions de sécurité supplémentaires. Toutefois, les testeurs n’attribuent qu’un seul point maximum dans cette catégorie. Dans un premier temps, les testeurs ont vérifié si les applications étaient dotées des fonctions antivol classiques qui permettent de localiser et de verrouiller un smartphone ou d’effacer des données à distance. On trouve ces fonctions sur toutes les applications, sauf celles d’Antiy, INetCop, NSHC et Tencent. En matière de navigation sécurisée, les applications d’INetCop et NSHC font défaut.

Les applications de sécurité offrent pour certaines encore plus de fonctionnalités telles que contrôle parental, outils de backup, bloqueurs d’appel ou encore filtres SMS et fonctions de cryptage. En partie, on trouve également des moniteurs réseau ou des scanners de code QR. Cependant, pour certaines applications, les fonctions spéciales ne peuvent être utilisées que dans la version Premium. On peut toutefois les utiliser gratuitement pendant une période d’essai de 15 ou 30 jours.

Beaucoup de sécurité dans une période de turbulences

Étant donné les annonces presque quotidiennes sur l’apparition de nouvelles applications infectées, une protection efficace sur un smartphone ou une tablette est indispensable. Le test propose un large choix d’applications de sécurité fiables. Le laboratoire a attribué la note maximale de 13 points aux applications de Bitdefender, G Data, Kaspersky Lab, McAfee, Sophos, Symantec et Tencent. À noter que les applications de Sophos et Tencent peuvent être utilisées gratuitement. Suivent à la seconde place les applications d’AhnLab, Avast, AVG, F-Secure, Ikarus et Trend Micro qui obtiennent la très bonne note de 12,5 points.

Si l’on se concentre uniquement sur la performance de protection d’une application et la note maximale possible de 6 points, on peut même recommander 13 applications testées.

En revanche, les taux de détection actuels et le nombre de points réalisés par Play Protect de Google montrent que l’on ne peut pas se fier complètement à ce produit. Google n’atteint qu’un taux de détection de 66,9 % et 79,6 %. C’est pourquoi le laboratoire ne lui a attribué que 4,5 points au total, une note loin d’être satisfaisante en matière de sécurité.

Social Media

Nous voulons rester en contact avec vous !  Recevez simplement et régulièrement les dernières informations et les publications de test.