Modules de test sur MacOS

Utilisation

Le test de programmes de protection se concentre nettement sur l'analyse de la fonction de protection. L'utilisation des produits de sécurité joue toutefois un rôle non négligeable En effet, les fausses alertes peuvent perturber le processus de travail autant que des attaques de malwares.

Étape 1 : Reconnaissances erronées de logiciels normaux comme logiciels malveillants pendant un scan du système

Cette section du test de fausses alertes enregistre la quantité de reconnaissances erronées de fichiers inoffensifs par les programmes de protection. Dans des centaines de scénarios, les produits doivent obtenir un taux de faux positifs le plus faible possible.

Les fichiers utilisés pour ce contrôle proviennent d'une archive constituée au cours des plus de 15 années avec un logiciel connu comme bienveillant. Les fichiers provenant de zones sensibles (tels que les logiciels de gestion à distance, les programmes de récupération de mots de passe ou les keyloggers commerciaux) sont supprimés du set de test afin de n'enregistrer que des fausses alertes nettes.

Généralement, un scan à la demande est effectué pour contrôler le set de test. Pour tous les programmes sans fonction scan à la demande, les fichiers sont exécutés les uns après les autres sur le système de test.

Étape 2 - Test de fausses alertes sur les logiciels standards : fausses alertes avant certaines opérations et blocage de celles-ci pendant l'installation et l'utilisation de logiciels normaux

Dans ce module, les testeurs enregistrent le nombre de fausses alertes causées par les produits lors de l'utilisation des versions les plus actuelles de logiciels très courants. On utilise pour cela une sélection parmi les "Top 100 pour MacOS", c'est à dire les logiciels les plus employés sur les ordinateurs Apple, tels que Apache Open Office, Firefox, GIMP, Google Chrome, iTunes, Java, Libre Office, Opera, Picasa, Safari et Virtualbox.

En plus du téléchargement correct, on vérifie également que l'installation et l'utilisation s'effectuent sans problème. Les testeurs enregistrent entre autres les faux positifs ainsi que les demandes des produits de sécurité requérant une interaction de l'utilisateur qui perturbe le processus de travail. Les résultats de ces tests sont consignés dans un rapport de test détaillé sur le nombre et la nature des fausses alertes et blocages des programmes.

Abonnez-vous à la newsletter AV-TEST

Assurez-vous d'être bien informé

Plus ›