Skip navigation

Rapport de sécurité d’AV-TEST : toutes les données relatives à l’état actuel des menaces

Cinq nouveaux programmes malveillants par seconde, le retour des attaques classiques de virus sur le système Windows, les 10 menaces les plus importantes pour macOS et les attaques de chevaux de Troie sur Android : le rapport de sécurité d’AV-TEST actuel vous fournit un aperçu factuel de ces évolutions ainsi que d’autres tendances dans le domaine de la sécurité informatique et vous informe de l’état actuel des menaces en ligne.

Le rapport de sécurité d’AV-TEST fournit des données complètes sur l’évolution des malwares à l’échelle mondiale.

Répartition des programmes malveillants selon le système d’exploitation

Répartition des différents types de programmes malveillants pour Windows par rapport à l’année précédente

Répartition des logiciels malveillants en fonction des domaines de tête

Les cybercriminels pensent comme des entrepreneurs, car ils n’ont pas d’autre choix. En effet, leur secteur est également soumis à une concurrence toujours plus rude. Même s’ils ignorent toutes les autres lois, ils doivent malgré tout respecter les règles du marché s’ils veulent réussir sur le plan économique. En effet, le développement continu de nouvelles menaces Internet pour toutes les plateformes existantes ne présentent qu’un seul but, celui de faire du chiffre : le rapport de sécurité actuel d’AV-TEST ne laisse aucun doute à ce sujet. En plus de programmes malveillants de plus en plus sophistiqués, par exemple en ce qui concerne le ransomware de type cheval de Troie, le simple volume des nouveaux malwares développés en continu plaide en faveur d’une action purement mercantile de la part des cybercriminels à l’organisation professionnelle. 

Cinq nouveaux programmes malveillants par seconde

Lors de la publication de ce rapport, la base de données AV-TEST comptait 578 702 687 programmes malveillants. Rien qu’en 2015, 143 974 553 échantillons de logiciels malveillants étaient venus s’ajouter à la base. Ce nombre s’élève actuellement à 115 149 242 malwares pour l’année 2016. Cela correspond en moyenne à l’apparition de quatre à cinq nouveaux programmes malveillants par seconde.

Concernant les attaques de logiciels malveillants envers des utilisateurs Windows, les attaquants criminels ont particulièrement souvent eu recours aux vers Internet en 2015. Plus d’un tiers de tous les malwares identifiés appartenait à ce type de programmes malveillants. Les deuxième et troisième places sont occupées par les virus informatiques classiques ainsi que par la grande armée des chevaux de Troie spécialisés, dont les chevaux de Troie bancaires et les ransomwares très répandus en 2015. Cette année, les criminels ont changé de stratégie en basant pour le moment leurs attaques davantage sur les virus et les chevaux de Troie. À elle seule, la diffusion des virus a ainsi augmenté de 19 %.

Risque de cheval de Troie pour les utilisateurs Android

Avec plus de 16 millions de programmes malveillants spécialement développés pour Android, le système d’exploitation de Google est la cible principale des attaques parmi les plateformes mobiles. Cela s’explique par la vaste utilisation des appareils Android ainsi que par un système relativement ouvert par rapport aux autres en ce qui concerne la diffusion d'applications. Plus de 99 % de tous les programmes malveillants visant les systèmes mobiles s’attaquent ainsi à des appareils Android. 

Si en 2013, il n’existait qu’une poignée d’échantillons de malwares simples, seulement quatre ans plus tard, les systèmes AV-TEST ont recensé la gamme complète des codes malveillants : virus, vers, scripts malveillants, portes dérobées (backdoors) et chevaux de Troie. La menace liée aux programmes malveillants pour les appareils Android ressemble de plus en plus à celle visant les ordinateurs Windows. Cela n’est guère étonnant puisque presque chaque fonction (des e-mails aux systèmes de banque en ligne), qui était exécutée sur l’ordinateur il y a encore quelques années, peut désormais facilement être réalisée partout grâce à des applications correspondantes. L’utilisation de chevaux de Troie spécialisés semble actuellement être particulièrement lucrative pour les criminels. 

Rapport s’appuyant sur une base de données complète

Étant donné la vitesse croissante de ce jeu du chat et de la souris, les fabricants d’antivirus doivent sans cesse être sur leurs gardes afin d’identifier les nouvelles tendances en termes de programmes malveillants, si possible avant leur diffusion massive pour les neutraliser avant qu’ils ne soient actifs. Au sein des laboratoires de l’institut AV-TEST, plus de 30 spécialistes de sécurité informatique de renommée mondiale vérifient dans quelle mesure les fabricants réalisent leur objectif, et ce, grâce à un énorme travail technique : VTEST, le système comprenant de multiples logiciels antivirus, analyse à lui seul plus de trois millions de fichiers chaque jour. Il enrichit ainsi sans cesse l’une des plus grandes bases de données au monde pour les programmes malveillants. Depuis plus de 15 ans, son volume de données augmente continuellement sur plus de 250 serveurs qui présentent une mémoire dépassant les 2 200 téraoctets. 

Ces données sont entre autres complétées par le système d’analyse « Sunshine ». Il permet une exécution contrôlée des codes potentiellement malveillants pour analyser et classifier les malwares. Jour après jour, il recense et vérifie automatiquement 1 000 000 de spams, 500 000 URL, 500 000 fichiers éventuellement malveillants, 100 000 fichiers Windows inoffensifs ainsi que 10 000 applications Android. Grâce à ces outils développés par AV-TEST, l’institut dispose de l’un des pools de données les plus importants au monde pour mesurer et classifier les codes malveillants ainsi que leur répartition. Le présent rapport de sécurité a été établi sur la base de ces données.

Rapport complet à télécharger gratuitement

Des informations supplémentaires, touchant par exemple la sécurité des appareils Apple, et des mesures précises concernant la diffusion des malwares et d’autres programmes malveillants sont disponibles dans le rapport de sécurité détaillé de l’institut AV-TEST. Vous pouvez le télécharger gratuitement ici (le rapport est disponible en allemand et en anglais): 

Vous désirez savoir quel programme de protection et quelle application de sécurité protègent le mieux vos appareils ? AV-TEST vous propose aussi gratuitement des informations sur la taux de reconnaissance, la facilité d’utilisation et la performance de toutes les solutions antivirus connues. Vous pouvez consulter ICI les résultats des tests effectués tous les mois.

Vous souhaitez recevoir des informations régulières de la part de notre institut concernant la sécurité informatique, par exemple sur les produits domotiques, les objets technologiques portables, les bracelets connectés ou les applications de santé et les programmes de contrôle parental ? Alors nous vous renseignons volontiers par le biais de notre newsletter de sécurité mensuelle

Partagez ceci :